Kaoli (Mali)

La récolte de mil a été bonne, les toits ploient sous les fagots d’épis soigneusement confectionnés. Dans ce village, d’ailleurs, ce sont les terrasses qui servent de grenier, et on ne verra pas de toitures pointues en chaume.